Les 4 nages de la natation à haut niveau

Avant d’apprendre une à une les différentes nages existantes, il est d’abord primordial

de revoir les bases communes, la maitrise de la respiration étant l’une des plus importantes de celles-ci. En effet, il faut dire que respirer sous l’eau est quasiement impossible. Il est donc nécessaire de bien coordoner la respiration ainsi que les mouvements pour être à l’aise dans l’eau. Cette technique est d’ailleurs toujours requise quelle que soit l’une des 4 nages pratiquées. Ceux qui n’arrivent donc pas à maitriser la technique doivent donc s’entrainer afin de réussir les différentes 4 nages existants.

Quels sont les principes des 4 nages de la natation ?

Le papillon est la nage la plus éprouvante dans les 4 nages. Il faut ramener simultanément les deux bras au-dessus de la surface de l’eau et le ramener en arrière durant l’épreuve. Les jambes effectuent des mouvements d’ondulation du haut vers le bas. Pour le dos crawlé le nageur est sur le dos et tourne les bras en battant les jambes. La brasse,quant à elle consiste à effectuer les mêmes mouvementsde par les deux parties du corps du nageur, les jambes de celui-ci faisant des coups de ciseaux. Enfin, le crawl est l’une des techniques des 4 nages qui couvrent les séries les plus vastes du 50 aux 1500 m. Ici le nageur est sur le ventre et effectue les mêmes mouvements que ceux effectués en dos crawlé.

Les différentes épreuves sur ces 4 nages ?

Les différentes 4 nages de compétition sont le papillon, le dos , la brasse et la nage libre. Cette dernière autorise tous les styles de nage en théorie bien que c’est le crawl qui soit le plus utilisé durant les épreuves. Mais il est aussi à noter que la nage libre n’autorise pas l’utilisation des autres nages autre que le crawl durant une épreuve de 4 nages. L’ordre des nages dans une épreuve de 4 nages à 100, 200 et 400 m sont comme suit : papillon, dos, brasse et nage libre. Il arrive bien sûr que cet ordre change dans un relais.